Retrait de la course

Aller en bas

Retrait de la course

Message par Olivier Marxezerberg le Mar 3 Juin - 0:17



Naméa, le 2 juin

Suites aux récents évennements, je suis forcé de me rendre compte d'une manigance en d'en informer les Naméens. Je me suis présenté au poste d'akamai dans le but de battre Xanocas. Certains hauts placés m'avaient convaincus qu'il serait un mauvais akamai. Ces même hauts placés formentent dans le cas de Xanocas et use d'hypocrisie pour déstabiliser la vie politique naméenne. Force est de constater que moi et mon adversaires ont été manipulés.

Qui plus est, le système politique dawaien actuel est gangrener par l'autocratisme de certains dirigeants et nous assistons à un dogmatisme imposant une idéalogie domminante. Cette démocratie n'est donc qu'une dictature des valeurs.

Par conséquent, refusant d'être la remorque d'un système injuste et hypocrite, de concert avec mon opposant, je me retire de l'élection de l'akamai de Naméa.

avatar
Olivier Marxezerberg

Messages : 115
Date d'inscription : 04/05/2008
Localisation : Naméa

Voir le profil de l'utilisateur http://luteale.forummotions.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retrait de la course

Message par Delios Maloccocyx le Mar 3 Juin - 19:44

Délios Maloccocyx, grâce à un réseau d'informations et de sources développées, put lire le communiqué. Consterné, il se dit que décidément, rien n'avancerait à Naméa. Entre les absents et les maniaques de la théorie du complot, sans compter ceux qui n'aimait pas qu'on ne soit pas d'accord avec eux, Naméa n'est pas sorti d'affaires.

Lui qu avait su commencer petit à Piedne, se demandait pourquoi des personnes souhaitant se lancer dans la politique, n'osait décidément pas franchir le pas, surtout à un poste aussi prestigieux que celui d'Akamaï de la capitale. Maintenant, il commençait à douter d'eux et se demander si ce n'état par peur d'être au pouvor et donc d'être critiqué, eux qui aiment critiquer ceux qui ont du pouvoir. Il était notamment déçu de cet Olivier qui vient de Lutéale. On lui en avait dit le plus grand bien. Aujourd'hui, ce n'est qu'un politique en mal de polémiques. Quel gâchis...

Il prit la photocopie du communiqué, alluma son briquet, et brûla le document.

De la fenêtre de son bureau de Kuhi, il se dit ironiquemnt en lui-même:


"Le complot est parmi nous, prenez peur ! Ouvrez les yeux, on vous manipule !"

Il s'en retourna à la plainte d'un homme contre son chien, pour exhibitionnisme. "Passionant" se dit-il...
avatar
Delios Maloccocyx

Messages : 155
Date d'inscription : 12/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum